De l’expérience de l’Auto-construction – Partie 1

J’avais envie de vous ouvrir un peu les portes de ce chapitre de ma (ou plutôt de notre) vie qui nous occupe depuis maintenant 1 an. Une première pour moi, car je n’ai pas l’habitude de partager ainsi de petites brides de ma vie, et pourtant j’avais envie de cet article depuis longtemps, à la fois pour avoir un lieu où rassembler toutes ces photos, et à la fois pour faire partager cette expérience si particulière sur bien des points.

Tout a commencé en automne 2014. Mon amoureux et moi étions à la recherche d’un chez-nous aux alentours de notre ville de cœur (qui est aussi ma ville de naissance) : Toulouse.
Après plusieurs visites de maisons et appartements, la construction s’est finalement présenté à nous comme la solution idéal à notre projet. Pour moi, une seule exigence : la campagne. Ayant grandi au milieu des champs, j’ai eu beaucoup de mal à trouver ma place dans notre appartement provisoire situé au 2ème étage d’un immeuble en centre ville, ce qui a renforcé en moi ce désir de nature.

Mon conjoint avait quant à lui la réelle volonté de faire beaucoup de chose par lui-même dans cette construction. Il faut dire que je ne m’en rendais pas vraiment compte à l’époque (je n’avais jamais vraiment eu l’occasion de faire quelques travaux que ce soit, et c’est à peine si je savais à quoi sert une cheville-moly), mais mon homme, lui, a de sacrées compétences en la matière. Gros œuvre, plomberie, électricité… Finger in the noize – passe-moi l’tournevis plat stp.

Nous avions donc décidé de nous garder une bonne partie des travaux, qui allaient au delà de l’habituelle peinture-sols… Une petite partie du gros œuvre, la pose des placos intérieurs, et j’en passe (évidemment, à l’époque je n’avais aucune idée du travail que tout cela allait représenter, bien sûr – sans parler du fait que 6 mois plus tôt, j’ouvrais fraîchement ma petite entreprise pour laquelle je dépensais déjà tout mon temps et mon énergie).

Finalement, les aléas de la vie et du monde du BTP (…) a fait que nous avons dû réaliser la quasi totalité de la construction. Nous voilà donc parti dans la folle expérience de l’auto-construction. Un projet qui nous a occupé et qui nous occupe encore plusieurs soirs par semaine, tous les week-ends et les vacances.

 

Avant de vous laisser découvrir ce reportage photo qui montre pas à pas toutes les étapes de notre chantier, un dernier petit point.

Beaucoup de gens me disent « Mon dieu, quel travail, j’espère que vous ne vous en êtes pas écœuré ». A cela je répond ceci : « Ce chantier a été une expérience avec son lot d’épreuves, et qu’elles soient positives ou non, on en sort toujours grandi. De plus, nous avons eu la chance d’avoir toujours à nos côtés proches et amis, qui nous ont aidé jusqu’au bout sans rechigner, même face aux tâches les plus difficiles. Nous avons eu nos lots de fous-rire, de chansons, de « repas de chantier », de grands moments de complicité, de lâcher-prise, de petits mots laissés par-ci par là et découverts lors d’un passage dans les combles…

Nous avons vécu, grâce à eux, de très, très bon moments tout en voyant cette maison se créer pas à pas. Il y a aujourd’hui en moi une place toute particulière pour chacun d’eux. (Les amis, si vous passez par là, Merci.) »

 

11150453_10152868221743517_2939383756021836919_n

DSC_1170 DSC_1241

DSC_1253 DSC_1282 DSC_1297 DSC_1299 DSC_1311 DSC_1351

DSC_1361

photos retaillées1 DSC_1492 DSC_1498 DSC_1702 DSC_1705 DSC_1747

DSC_1761  DSC_1767 DSC_1787 DSC_1795

photos retaillées2 DSC_1826 DSC_1829

photos retaillées3 DSC_1952 DSC_1954 DSC_1963 DSC_1985 DSC_2001 DSC_2193 DSC_2198 DSC_2201

photos retaillées4

DSC_2237DSC_2240 DSC_2256 DSC_2279 DSC_2299 DSC_2303

DSC_2318 DSC_2325

DSC_2339 DSC_2348 DSC_2364 DSC_2388 DSC_2400

photos retaillées6 DSC_2410 DSC_2413 DSC_2426

photos retaillées7  DSC_2450 DSC_2467 DSC_2482

photos retaillées8

DSC_2532
Ce petit minou qui trouve le temps long quand on est pas là… <3

DSC_2593

photos retaillées12

photos retaillées11

DSC_2703 DSC_2712

photos retaillées9

photos retaillées10
Pendant ce temps, on fait des blagues ^^

DSC_2735 DSC_2765 DSC_2776 DSC_2783 DSC_2805

photos retaillées13 DSC_2883 DSC_2973 DSC_3366 DSC_3371

DSC_3374

photos retaillées17

DSC_3420

photos retaillées14
Photo très représentative du chantier ^^

photos retaillées15

photos retaillées16

photos retaillées19 DSC_3473 DSC_3480 DSC_3494

DSC_3623

photos retaillées21

photos retaillées18

DSC_3540 DSC_3544 DSC_3639

photos retaillées22 DSC_3649 DSC_3644

photos retaillées23

Sur ce, je vous dis à dans quelques semaines pour les photos définitives de la maison 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  • Reply mademoiselle Foxy 12 mai 2016 at 6 h 21 min

    waaa je suis bluffée! Avec mon compagnon on pense doucement aussi a un futur chez nous, moi je suis plutot dans le retapage alors que lui la construction et franchement ça me fait assez peur! On se rend pas compte de la tonne de choses a faire pour construire une maison que quand on voit ce genre de photos ou qu’on le vit vraiment!
    Un super bravo en tout cas! Vous avez vraiment assuré! J’ai hâte de voir la suite des photos ^^

    Bonne continuation en tout cas!

    • Reply Mes Petits Packagings 12 mai 2016 at 8 h 05 min

      Merci pour ce gentil commentaire 🙂
      Honnêtement, les difficultés n’ont finalement pas été là où on les attendaient ! Pour vous donner un exemple, nous avons été beaucoup plus à l’aise sur le gros œuvre que sur l’intérieur (pourtant, je ne suis ni grande, ni particulièrement musclée ^^) et finalement tout cela n’était pas « si » compliqué, à condition d’être entouré d’une personne qui s’y connait un peu. Il y a des organismes comme Mikit qui proposent des maison en auto-construction à monter comme un gros Lego (je ne sais pas ce que ça vaut, mais je sais que ça existe).
      D’un point de vue personnel, cette construction m’a beaucoup apporté et j’ai appris à mieux me connaitre, et ça nous a beaucoup rapproché avec mon compagnon.
      Par contre une chose est sûre, c’est une année à mettre entre parenthèses (adieu w-e et vacances !), mais le jeu en vaut vraiment la chandelle !

    Laisser un commentaire